QUAND LES LOUPS DE MER CRAQUENT L'ALLUMETTE

QUAND LES LOUPS DE MER CRAQUENT L'ALLUMETTE
 

"Rory, des histoires de navires et de marins gravées à l’encre noire sur le torse et un large sourire dessiné sur le visage. A la fois homme de scène et homme de surf il évolue chaque jour à travers deux éléments riches qui te prennent au tripes et te font sentir encore plus vivant. Des étincelles dans la voix et une traînée de poudre aux pieds, il craque chaque jour l’allumette et se pare sans gêne aux yeux de tous d’un superbe halo doré." - Pauline Gallot

 
 

Ici on se sent tous un peu pièce rapportée. Prêts à être assemblés à un puzzle grandeur nature. A chaque nouvelle rencontre, une nouvelle histoire et c’est ce que j’aime découvrir et raconter. On a tous eu une raison un jour de dériver sur cette côte française, la «Landifornia» ce paradis du Sud-Ouest perdu entre forêt et océan. Pour lui comme pour beaucoup d’autre, les vagues parfaites et les conditions de surf ont été à elles seules suffisantes pour le convaincre de rester.

 
 

Rory a mis les voiles et a débarqué en France il y a maintenant quelques étés, j’aime penser à lui comme à un de ces expatriés échoués sur ces plages d’océanide européennes. Un véritable brit’ s’exprimant dans un français encore beaucoup trop moyen pour parler d’un réel provincial et même si ce détail est un argument pour user d’une plaisanterie facile à son égard il est à vrai dire bien plus local que moi. Il y a maintenant trois ans il a rencontré ceux qui font aujourd’hui son quotidien. Il est devenu la voix d’un groupe de musique d’ici. Australo-anglais ils font vibrer l’Europe et les Etats-Unis avec du rock/indie riche en swell et en good waves.

 
 

Une vie de musique et de glisse. Rythmée d’amour et d’humilité. Je découvre chaque jour un homme de tournées, de concerts, de fans mais aussi d’une simplicité, d’une générosité et d’un humour sans pareil. Je le vois évoluer si bien sur la route avec ses paires piano au bout des doigts que le dimanche matin pour chopper les premières vagues, surf à la main ou encore le soir, skate à pleine vitesse sur le bitume. Son univers m’inspire et me fait dire que non, l’âge n’a pas d’âge. Que la sagesse non plus. Que l’on a tous cette force d’être capitaine de son propre navire et de le conduire là où bon nous semble sur les cartes du globe. N’importe où, n’importe quand, compas dans l’œil et boussole dans le cœur. Peu importe les tempêtes et les jours où tu bois des litres d’eau salée en pleine face, ce trip te fait vibrer et rien de rien ne te fera quitter le pont.

 
 

Les racines de chacun puisent leurs énergies de différentes origines, s’enfoncent profondément ou se transplantent aisément, vont et viennent, se lient ou se séparent. Pour moi, il est l’exemple parfait d’une plante marine nomade, sans souches définitivement ensevelies. Il est multiple, il est l’un de ces loups de mer à la belle âme, grandit et riche de part les sourires qu’il procure à bord de son vaisseau et de part le talent doux et doré qu’il transporte dans sa voix. Ainsi à tous et à sa manière il nous suggère alors de suivre ses pas.

 

Seignosse - Plage des Bourdaines.

"Rory" portrait par Pauline Gallot

Page Facebook des "Sunset Sons", le groupe de Rory : https://www.facebook.com/SunsetSons/?fref=ts